AgriLend

Entretien avec Lionel, cofondateur d’AgriLend, la première plateforme de crowdlending dédiée à la filière agricole. Lionel décrit l’activité de son entreprise ainsi que son parcours.

Bonjour Lionel, pourriez-vous décrire en quelques mots votre entreprise (d’où vient l’idée ? quand l’entreprise a-t-elle été créée ? par qui ? combien de personnes êtes-vous aujourd’hui ? quel est votre objectif ? …) ?

L’idée d’AgriLend est née au début de l’année 2016 par trois amis dont deux anciens collègues François Fromaget, Cyril Temin et moi-même, Lionel Lasry. Toujours à l’écoute des dynamiques qui changent notre environnement nous avons suivi avec attention le développement de la finance participative et l’apparition du crowdlending.

En parallèle, par notre historique familial, nos relations et notre suivi de l’actualité, nous avons compris les complexités et les besoins du milieu agricole.

AgriLend est une plateforme de « crowdlending », inscrite à l’ORIAS, spécialisée sur les secteurs agricole, viticole, agro-alimentaire et alimentaire qui permet de financer des projets dont les besoins sont à partir de 20.000€ jusqu’à 1M€. Nous proposons aux emprunteurs issus de cette filière de venir financer leurs projets sur notre plateforme. Les prêteurs sont à la fois des particuliers qui souhaitent aider et financer des agriculteurs près de chez eux tout en recevant une rémunération attractive et des investisseurs institutionnels qui souhaitent s’impliquer directement dans le financement du monde agricole.

L’idée est d’inscrire AgriLend comme une solution réflexe et complémentaire des banques à la disposition des agriculteurs. C’est aussi une solution qui permet de mobiliser l’épargne populaire vers le monde agricole grâce aux technologies accessibles et à un cadre réglementaire du crowdlending adapté et sécurisant.

Nous avons rejoint le Village du Crédit Agricole à Paris en janvier.

Comment vous différenciez-vous de plateformes de financement participatif comme MiiMOSA ou BlueBees ?

Miimosa et BlueBees sont d’autre plateformes de financement participatif. Ces 2 acteurs proposent de l’accompagnement par le don ainsi que par le prêt. Le positionnement d’AgriLend est uniquement par le prêt. Notre objectif est de répondre aux besoins de nos 2 communautés :

  • Les prêteurs : en leur proposant un produit d’épargne innovant et « vert » dans lequel ils peuvent choisir les projets qu’ils souhaitent soutenir (par régions, durée ou taux d’intérêts) avec une rémunération attractive ;
  • Les emprunteurs : en leur proposant une solution financière rapide et efficace leur permettant de financer des projets pouvant monter jusqu’à 1 million d’euros en les couvrant à nos frais auprès de Groupama en décès et en invalidité.

Comment parvenez-vous à identifier/cibler d’une part des projets agricoles à financier et d’autres part des personnes souhaitant financer ces projets ? 

Pour identifier nos porteurs de projets, nous utilisons plusieurs canaux :

  • Par le biais d’acteurs locaux du milieu agricole comme les banques régionales, cabinets de gestion, organisations agricoles etc. ;
  • Par notre présence sur des salons agricoles (SIA, Les Culturales, Innov’Agri, Sitevi,…) ;
  • Par le relais de la presse agricole nationale et régionale ;
  • Par la prospection téléphonique ;
  • Par notre blog;
  • Par nos réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram et LinkedIn).

Pour identifier notre communauté de prêteurs, nous utilisons aussi plusieurs canaux :

  • Par nos réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram et LinkedIn) ;
  • Par le relai de notre offre dans la presse ;
  • Par la sélection de projets attractifs

Quels sont les profils des porteurs de projet et des personnes qui financent ?

La plupart de nos porteurs de projets viennent trouver chez AgriLend un complément à leur financement bancaire traditionnel. Ce sont des acteurs qui souhaitent se développer.

Du côté des prêteurs, il n’y a pas de profil type : certains sont par les projets eux-mêmes, d’autres par les taux d’intérêts. Cependant, tous ont le point commun de vouloir investir librement sur des projets qui les touchent.

Quels sont les parcours de chacun des fondateurs d’AgriLend ?

François a 29 ans, il est Ingénieur centralien de l’Ecole Centrale de Marseille et diplômé d’un master en ingénierie économique et financière du Greqam (Groupement de Recherche en Economie Quantitative d’Aix-Marseille). François est petit fils d’un éleveur porcin et a travaillé pendant 5 ans dans un cabinet majeur de l’audit et du conseil financier pour les entreprises.

De son côté, Cyril a 40 ans et est diplômé de l’Edhec Lille et de Paris II Assas. Cyril a 15 ans d’expérience en banque d’affaires et conseil en investissement et est à l’initiative d’AgriCap, solution de portage de foncier agricole.

Enfin, pour ma part, j’ai 34 ans et suis diplômé de l’Essec et de Paris-Dauphine. J’ai évolué pendant plus de 5 ans dans le secteur de la banque et de l’assurance et dans les gestions du risque.

Quelles sont les perspectives d’AgriLend pour les années à venir ?

Nos perspectives sont de devenir un acteur clef du financement du milieu agricole. Nous souhaitons rapprocher le monde agricole de la population grâce à notre produit d’épargne. Nous voulons par la même occasion aider le monde agricole à faire face aux enjeux actuels.

Y a-t-il un dernier sujet qui caractérise AgriLend et que vous aimeriez aborder ?

Dans le but de répondre aux besoins du monde agricole, AgriLend a développé des offres dédiées à la méthanisation et autres énergies renouvelables. Nous avons également travaillé sur des solutions pour les coopératives agricoles que nous avons déjà commercialisées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *