Vigne de Cocagne

Entretien avec Pauline, fondatrice de Vigne de Cocagne, le premier vignoble d’insertion en France. Pauline explique le concept et l’origine du projet.

Bonjour Pauline, pourriez-vous décrire en quelques mots votre initiative « Vigne de Cocagne » (objectifs, date de création, équipe, lieu) ?

Vigne de Cocagne est le premier vignoble d’insertion en France.

J’ai imaginé ce projet en 2016, l’aventure a démarré fin 2017 sur les 7 hectares de vignes du Domaine de Mirabeau à Fabrègues (Hérault). Je travaille avec Jean Charles, vigneron-formateur. Nous transmettons notre savoir-faire et notre passion pour créer des vocations viticoles et proposer des vins authentiques, solidaires et coopératifs.

vigne-de-cocagne-2
Crédits photos : Vigne de cocagne

Quel est votre parcours professionnel ? Que faisiez-vous auparavant et qu’est-ce qui a motivé votre changement de voie/métier ?

J’ai eu une première vie professionnelle en entreprise, au cours de laquelle j’ai découvert le secteur de l’insertion et le formidable travail mené par ces structures. Puis en 2015, rattrapée par mes origines agricoles, j’ai passé un BTS Viticulture-Œnologie et je me suis passionnée pour la vigne et le vin.

Rapidement, j me suis rendu compte que les vignerons rencontraient des difficultés à recruter localement, alors que par ailleurs des personnes cherchaient un emploi et un métier qui avait du sens pour elles. L’idée d’un projet d’insertion en viticulture est née de là.

Vous avez lancé une campagne de financement participatif. Pourriez-vous nous décrire en quelques mots votre projet et ce que vous ferez des sous collectés ?

Il ne s’agit donc pas d’un don, mais bel et bien d’un achat de bouteilles en avant-première.

Nous préparons notre première vendange cette année (2018), mais notre vin sera mis en bouteille qu’en mars prochain (2019). Nous ne verrons donc les fruits de notre travail qu’après un an et demi d’activité. Comme la viticulture s’inscrit dans des cycles de production long, la trésorerie est donc précieuse dans notre métier.

Pour cette année de démarrage, nous avons donc besoin d’anticiper les premières ventes afin de financier la mise en bouteille notre première cuvée et le parcours d’insertion.

vigne-de-cocagne-3
Crédits photos : Vigne de cocagne

Pourriez-vous raconter une journée type à la Vigne de Cocagne ? Quel est l’accompagnement apporté au quotidien aux personnes en voie d’insertion ?

Nous proposons aux personnes que nous accompagnons un parcours d’insertion et de formation sur 2 ans maximum.

Ils se forment à tous le gestes du vigneron par la pratique et sur le polyvalence, en vigne et en cave, du cep à la bouteille. En parallèle, ils construisent leur projet professionnel et travaillent à résoudre des difficultés personnelles avec notre accompagnatrice socio-professionnelle.

Notre objectif : les accompagner vers un emploi pérenne dans une structure viticole

Comment avez-vous trouvé la première équipe en parcours d’insertion (Isabelle et Mounir) ?

Nous travaillons avec les prescripteurs sociaux (Pole Emploi, Mission Locales, …) pour identifier et recruter des personnes éloignées de l’emploi et rencontrant des difficultés sociales qui ont un projet professionnelle dans la viticulture.

Y a-t-il un sujet que vous souhaiteriez évoquer pour finir et qui caractérise votre activité, votre Domaine ou bien tout simplement vous-même ?

Nous avons la chance de travailler sur une site magique : le Domaine de Mirabeau. 7 hectares de vieilles vignes nichées sur les premières pentes du massif de la Gardiole, « poumon vert » aux portes de Montpellier et incroyable réservoir de biodiversité. Un lieu idéal pour transmettre le gout du bon et du beau et créer des vocations !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *