Pampaas présent ses nouvelles solutions technologiques

Pampaas, des solutions pour piloter sa pâture à distance

Entretien avec Martin, cofondateur de Pampaas, une entreprise proposant des solutions connectées aux éleveurs pour piloter leur pâture à distance.

Pampaas, des solutions connectées pour les éleveurs

Bonjour Martin, pourriez-vous décrire en quelques mots l’activité de Pampaas ?

L’idée de Pampaas est d’aider les éleveurs et de faciliter l’exploitation des pâtures. Nous avons remarqué que les pâtures étaient souvent éloignées et que le travail d’astreinte prenait du temps aux éleveurs, avec peu de valeur ajoutée.

Pampaas souhaite donc automatiser les contrôles du quotidien de l’éleveur avec des objets connectés, très simples d’utilisation et adaptés à l’environnement agricole.

pampaas-VigiFence-Pâture-Nouvelle-étiquette-sd
Sonde VigiFence (crédits photos : Pampaas)

Trois solutions connectées proposées aux éleveurs

Plus précisément, quelles sont les solutions connectées que vous proposez aux éleveurs ?

Nous commercialisons aujourd’hui trois solutions connectées différentes :

  • VigiFence
    • VigiFence est un capteur qui s’installe sur les clôtures électriques et qui permet d’alerter s’il y a une anomalie. Les éleveurs contrôlent leur clôture tous les jours pour vérifier que leurs animaux sont bien en sécurité. Ce contrôle est effectué avec des testeurs traditionnels. Avec VigiFence, ce contrôle est réalisée de manière automatique, 24h/24 et 7j/7, sans que l’éleveur n’ait besoin de se déplacer. Techniquement, les clôtures fonctionnent avec des impulsions électriques (forte tension et faible intensité). VigiFence mesure ces pics de tension et peut s’utiliser sur n’importe quel type de clôture, quelle que ce soit la marque.
pampaas-iphone-SMS-VigiFence
Crédits photos : Pampaas
  • VigiAqua
    • VigiAqua est un autre capteur qui vient s’installer sur une tonne à eau qui alimente un abreuvoir. VigiAqua alerte l’éleveur lorsque la tonne est vide et permet de s’assurer que les animaux ont bien toujours de l’eau disponible. VigiAqua se matérialise sous la forme d’un flotteur que l’on met sur la tonne. Lorsque le flotteur détecte a baissé au-delà du niveau seuil souhaité, l’éleveur recevra un SMS.
pampaas-iphone-herbe-VigiAqua
SMS transmis par la sonde VigiAqua (Crédits photos : Pampaas)
  • VigiThermik :
    • VigiThermik est une sonde de température que l’on peut utiliser pour suivre la fermentation de produits agricoles, notamment le foin. L’idée est de suivre la fermentation du foin car si l’on chauffe trop en température, on va dégrader la qualité nutritive du foin. L’objectif est de s’assurer que la fermentation est bien terminée avant de rentrer les balles de foin. Si la fermentation n’est pas terminée, elle va continuer et le foin peut prendre feu dans le bâtiment. La sonde VigiThermik envoie des mesures toutes les heures. Lorsque l’on passe au-dessus du seuil de 40°C, elle va commencer à envoyer des alertes pour dire comment se passe la fermentation. On considère qu’au dessus de 50°C, il y a surchauffe et il va y avoir une dégradation de la qualité du foin. La sonde peut être utilisée soit en mode continu, avec envoi à fréquence régulière d’information, soit en mode ponctuel, ce qui permet de recevoir par SMS la température à un instant donné. La sonde VigiThermik peut aussi être utilisée dans du stockage de grain ou pour prendre des températures de litières par exemple (les litères qui chauffent peuvent générer des maladies comme des mammites pour les vaches laitières). Sur les tas d’ensilage mis sous bâche, la sonde est également utile pour s’assurer que la fermentation est terminée, et ainsi que l’on peut donner ces aliments aux animaux.

Les capteurs sont activités  et paramétrés sur notre plateforme, où seront centralisées les données. L’éleveur recevra ensuite des alertes emails et SMS si une anomalie est détectée.

Quel type de connectivité est utilisé pour ces sondes ? Quelle est l’autonomie des sondes ?

Nous utilisons un réseau d’ondes radios (Sigfox). Les sondes fonctionnent grâce à une pile qui a  2 ans d’autonomie. Il s’agit d’une petite pile industrielle (pile au Lithium thionyl chloride) qui permet de résister à des températures extrêmes. Les sondes ont par ailleurs une très bonne étanchéité (certification IP67).

Notre objectif est de concevoir des produits simples, faciles à adopter pour les éleveurs, et robustes du fait de l’environnement contraint agricole.

Quel sont les parcours des fondateurs de Pampaas ?

Nous sommes trois associés ayant tous un lien avec le monde agricole : c’est la colonne vertébrale de notre association. Aubry vient du monde équestre, Philippe a de la famille dans le monde laitier. De mon côté je suis né et j’ai grandi dans une ferme.

Pour conclure, y a-t-il un dernier sujet que vous souhaiteriez aborder et qui caractériser Pampaas ?

Nous commercialisons VigiFence depuis un an et demi maintenant. Nous avons présente VigiThermik au Salon de l’Agriculture. Il y a désormais une petite phase d’évangélisation pour vendre nos solutions car ce sont à la fois de nouveaux produits et de nouveaux usages pour les éleveurs.

pampaas-pâture-savoyarde
Crédits photos : Pampaas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *