Les nouveaux Potagers

Entretien avec Gaëtan, fondateur des nouveaux potagers, un atelier de paysage situé à Lyon, qui s’inspire du monde rural et de la nature nourricière. Gaëtan décrit son activité ainsi que son parcours.

Bonjour Gaëtan, pourriez-vous décrire en quelques mots ce qu’est « Les nouveaux Potagers » (date de création, localisation, objectifs, équipe, …) ?

La SAS « Les nouveaux potagers » est un atelier de paysage situé à Lyon et intervenant sur toute la France. Nous avons créé la structure en avril 2013 en proposant initialement nos services aux particuliers. Aujourd’hui nous travaillons avec des promoteurs immobilier, des architectes et des entreprises privées. Nous sommes deux personnes travaillant dans cette structure, deux frères, et avons pour objectif de développer un modèle de paysage dit « comestible ». Nous repensons les espaces verts pour en faire de vrais jardins urbains, où chaque personne, salarié ou simple passant, pourra se reconnecter à la nature rurale et nourricière. Ainsi chacun redécouvrira les espèces naturellement présentes sur le territoire et pourra apprendre à les cuisiner. Bien entendu, un espace cultivé est aussi un prétexte à la rencontre et aux échanges intergénérationnels.

les-nouveaux-potagers-logo

Quels sont les parcours de chacun des fondateurs ?

Tous deux natifs du Nord, Benoît est Paysagiste DPLG formé à l’école de paysage et d’architecture de Bordeaux et Gaëtan a suivi un cursus de formation en Pâtisserie-confiserie. Gaëtan a suivi un parcours varié en s’essayant à pers métiers et en allant vivre à l’étranger, jusqu’à ce projet d’entreprise commun avec Benoît. Le goût pour le paysage à partager vient d’un voyage commun réalisé en Amérique Latine pendant lequel nous avons rencontré de nombreux acteurs de l’agriculture urbaine. Ce qui nous a permis d’en comprendre les enjeux, notamment sur la sensibilisation à la saisonnalité des fruits et légumes.

Pourriez-vous parler de l’un de vos projets (celui dont vous êtes le plus fier) ?

Le projet le plus emblématique sur lequel nous ayons travaillé est celui pour le siège de Bjorg dont nous avons fait une Assistance à Maîtrise d’Ouvrage. Nous avons travaillé avec l’équipe d’architectes et paysagistes en place pour repenser un espace vert très en lien avec la nature voisine. Les parkings ont été pensés pour ressembler à un parking typique d’une « visite en forêt », les chemins sont bordés de mûres et framboises. Une prairie de fauche est installée pour y laisser paître les moutons juste à côté d’un verger fournis de variétés typiques de la région Lyonnaise. Enfin un potager en permaculture permettra aux collaborateurs de l’enseigne de venir cultiver entre midi et deux ou pendant leur pause déjeuner. Cet espace est donc le reflet de l’histoire des anciennes cultures vivrières du site, et permet de se rapprocher de la nature voisine. Il permet de se connecter et mieux la comprendre. Lors d’animations, les collaborateurs pourront donc réapprendre à consommer l’aubépine, et faire des tisanes de Tilleuls par exemple.

les-nouveaux-potagers-2
Crédits photos : Les nouveaux Potagers

Vous parlez de « Paysage comestible » sur votre site internet. De quoi s’agit-il ?

Le paysage comestible est donc un aménagement qui remplace les variétés habituelles utilisées par les paysagistes – des espèces pas toujours endémiques – par des arbres et arbustes de la région, plus adaptés au climat notamment. Nous plantons ensuite des variétés fruitières typiques de celles que l’on aperçoit dans les champs alentours ou dans les forêts. Si nous sommes à Grenoble nous mettrons par exemple des noyers, arbre typique de la région.

Y a-t-il un dernier sujet que vous souhaiteriez aborder et qui caractériser « Les nouveaux potagers » ?

En plus de recréer un paysage cohérent avec la région dans laquelle nous intervenons, nous installons de nombreux panneaux pédagogiques. Ces derniers permettent à chacun de bien comprendre comment lire ce nouveaux paysage et mieux l’apprécier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *