Les Vergers de Romilly

Entretien avec Benjamin, gérant des Vergers de Romilly. Benjamin présente son activité et son parcours.

Pourriez-vous décrire en quelques mots votre activité (localisation, superficie de l’exploitation, date d’installation, mode de production et de commercialisation, produits vendus, histoire du lieu …) ?

Nous sommes situés au cœur du Bessin dans le canton d’Isigny à deux pas du cimetière Allemand de La Cambe. Nous travaillons sur une exploitation de 80Ha dont 31 Ha de vergers, nous faisons tout nous-mêmes, nous plantons, récoltons et travaillons les pommes nous-mêmes. Jusqu’à présent nous étions en agriculture raisonnée et nous passons en BIO. Avec plus de 30 variétés de pommes nous faisons du cidre, du Pommeau, du Calvados et autres produits issus de la pomme. L’exploitation a été achetée par mon Grand-père qui l’a transmise à son fils puis je suis rentré de Chine en 2015 pour reprendre l’activité familiale.

Les bâtisses datent du 14eme siècle, nous avons progressivement transformé nos bâtiments qui servaient à la production de lait en entrepôts et ateliers de transformation de la pomme. Notre dernière acquisition et fierté est notre alambic à colonne.

vergers-romilly-3
Crédits photos : Vergers de Romilly

Combien êtes-vous aujourd’hui à travailler sur l’exploitation ?

Je suis attaché à la production, commercialisation et gestion de l’exploitation. J’ai une employée à plein temps pour la préparation de commande, l’étiquetage et la vente à la cave. Mon second employé s’occupe à mi-temps de l’entretien des vergers.

Quel est votre parcours professionnel ? Que faisiez-vous en particulier avant vos 27 ans ? Avez-vous toujours été dans le milieu agricole ?

Je suis diplômé de l’école de commerce de Caen, l’école de management de Normandie, depuis 2012. Je suis resté un temps sur l’exploitation pour connaitre les détails de la production puis je suis parti en Chine pour y vendre nos produits, j’y suis resté près de deux ans et demi. Courant 2015, je suis rentré pour reprendre l’activité cidricole. Je n’ai jamais eu de formation en agriculture et j’ai appris de mon père tout ce qu’il y a à savoir sur la production et l’élaboration de nos produits. À mon sens c’est une excellente manière d’aborder cette reprise car j’ai tous les outils nécessaires à la gestion courante des affaires, ce qui manque selon mes pairs qui sont passés par ces formations.

vergers-romilly-1
Crédits photos : Vergers de Romilly

Votre site internet a l’air d’être prévu pour de nombreuses langues (anglais, allemand, espagnol …). Commercialisez-vous vos produits à l’international ? Si oui, comment vous y prenez-vous ?

Nous travaillons également à l’export, effectivement, mais si le site internet (qui est en cours de réalisation) est accessible dans de nombreuses langues c’est parce que nous avons beaucoup de touristes nous visitant. Ces touristes nous demandent souvent si nous faisons de la vente par correspondance, développer une plateforme multilingue à cet effet me paraissait judicieux.

Qu’aimez-vous dans votre métier ? A l’inverse, y a-t-il des choses que vous aimez moins ?

Ce qui est très plaisant dans notre métier c’est que chaque jour est diffèrent. Notre activité va se dérouler en  grandes étapes (récolte, presse, taille, plantation etc.) qui seront entrecoupées par différentes activités (filtrations, distillations, création de nouveaux produits etc.). À l’arrivée des beaux jours nous rencontrons directement nos clients lors des visites et dégustations ce qui permet d’apprécier la juste valeur de son travail ; on a là les critiques des clients en direct ! Surtout cette phase d’échange avec les clients nous permet d’apporter des détails sur notre production et cela nous permet de leur donner les clefs pour une bonne dégustation.

A l’inverse et comme pour tous les métiers il y’a des à coté ; c’est une production qui nous prends beaucoup de temps, comme nous faisons tout de A à Z nous sommes toujours aux fourneaux et la période hivernale est assez solitaire, de Novembre à Février nous sommes bien seuls sur l’exploitation.

vergers-romilly-2
Crédits photos : Vergers de Romilly

Y a-t-il un dernier sujet que vous souhaiteriez évoquer pour finir et qui caractérise votre activité ou bien vous tout simplement ?

Ce qui nous caractérise à Romilly c’est notre attachement au terroir et aux méthodes traditionnelles. Nous avons à cœur de produire le meilleur de notre région et nous nous développons en ce sens, par exemple, nous allons bientôt passer en BIO et nous explorons de nouvelles façons de vendre et conditionner nos produits.

vergers-romilly-4
Crédits photos : Vergers de Romilly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *