Blog de Louis Agbokou

Entretien avec Louis, idéateur d’un blog au profit de l’agriculture en Afrique : « Je crois que l’agriculture est une priorité pour une nation »

Pourriez-vous décrire en quelques mots votre blog ? D’où vient-elle l’idée de sa création ?

Mon blog est consacré au développement de l’agriculture africaine. Je le considère comme une plateforme d’échanges techniques des acteurs du secteur agricole. Je partage à la demande ou dans ma bibliothèque en ligne des documents électroniques avec les acteurs.

L’idée de la création de mon blog est née de ma volonté intrinsèque à contribuer au développement de mon pays et de l’Afrique. J’avais créé le blog en avril 2015. Mon objectif était d’impacter un nombre plus élevé d’acteurs via internet. Car en ce moment, j’avais déjà accumulé neuf années d’expérience dans la formation et l’accompagnement des fermes d’élevage. Je voulais donc atteindre plus d’éleveurs via internet.  Aujourd’hui c’est une réalité ; je suis sollicité un peu partout en Afrique grâce à internet.

Quels sont les principaux sujets traités au sein du blog ?

Mon blog est consacré au développement de l’agriculture africaine. J’aborde des thématiques comme l’élevage, le management des projets agricoles, l’entrepreneuriat agricole, l’inclusion des jeunes à l’agriculture, l’implication des TIC à l’agriculture etc.

blog_agriculture_agricaine_louis

La plupart de mes articles portent en priorité sur l’élevage et ensuite le management des projets agricoles, ce sont des domaines de ma spécialité. En plus des articles techniques, j’écris aussi d’autres articles journalistiques la plupart du temps pour la couverture d’événements majeurs dans le secteur agricole.

Pourriez-vous nous en dire plus sur votre philosophie ?

Je crois que l’agriculture est une priorité pour une nation. Car pour manger et maîtriser son alimentation, il faut l’agriculture et manger n’a pas d’alternative, c’est une priorité. Pour une agriculture durable, il faut, entre autres, impliquer plus de jeunes dans les activités agricoles, d’où la thématique d’inclusion des jeunes à l’agriculture.

Quand on parle des types d’activités agricoles, on mentionne souvent la production, la transformation agroalimentaire et la commercialisation. La plupart du temps, on se réfère peu aux services agricoles. En plus, quand on parle de produits agricoles, on pense très peu aux produits agricoles numériques. Je me suis donc proposé d’occuper ce volet. Je fais du service agricole en ligne.

Quelle est la mission que vous vous proposez avec le blog et quels principes inspirent telle mission ?

Mon objectif est de contribuer au développement agricole de mon pays et de l’Afrique.

Je pense que chacun d’entre nous a une obligation vis-à-vis de son pays. Et chacun de nous a aussi le choix de prendre la responsabilité d’apporter sa pierre à l’édification de son pays quel que soit le niveau auquel il opère et quelle que soit ce qu’il fait comme activité. Pour ma part, je fais juste ce que je peux dans la mesure de mes moyens actuels.

Qu’aimez-vous dans votre métier ?

Je me réjouis intensément de chaque solution juste apportée aux entrepreneurs. J’apprécie à sa juste valeur lorsque les gens réussissent à la suite de mon accompagnement, car cela me donne l’impression d’atteindre mon objectif à petits pas.

Avez-vous des projets pour l’avenir ?

Former un réseau de journalistes citoyens spécialisés des questions agricoles pour faire la promotion du secteur agricole et attirer plus d’intérêt pour accompagner le développement agricole de l’Afrique.

Créer un centre de formation agricole et en faire un incubateur ouvert.

Y a-t-il un sujet que vous souhaiteriez évoquer pour finir ?

Je voudrais saisir cette l’opportunité pour m’adresser à la jeunesse africaine. Quoi qu’il en soit, le développement de l’Afrique est notre responsabilité. Comme le dit si bien mon Mentor «Tout ce que vous faites aujourd’hui contribue soit au développement du continent africain soit au maintien dans son état de son sous-développement ».

Pour mieux profiter du dividende démographique, faites-vous former, organisez-vous, identifiez un défi crucial de votre pays et mettez-vous à l’œuvre. Faites ce que vous pouvez, où que vous soyez et avec ce que vous avez. Nous sommes l’espoir de l’Afrique. Au cas où vous choisissez comme défi la sécurité alimentaire et nutritionnelle, joignez-vous à nous !

Un commentaire Ajouter le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *