WiziFarm

Entretien avec Jean Baptiste VERVY, CEO de WiziFarm : « Travailler l’un avec l’autre c’est vivre une expérience humaine »

Bonjour Jean-Baptiste, pourriez-vous décrire en quelques mots WiziFarm ? 

Wizifarm c’est le nom d’un écosystème de services numériques pour les Agriculteurs et Viticulteurs
Cet univers se composera de plusieurs outils qui auront leur propre vie, leurs propres business model mais qui pourront agir en interaction. 
Leur vocation est de simplifier le quotidien des utilisateurs et de les aider à développer de la valeur ajoutée. 

Quels sont vos principales solutions numériques pour l’exploitation agricole ? 

Aujourd’hui, nous avons Mission.wizi.farm qui permet de mettre en relation les compétences qualifiés. Et pour l’année 2019, nous développons « Petits comptes entre Agris » : une application qui a la vocation de simplifier le suivi des échanges de temps et de matériels entre les agriculteurs

Qu’est ce qui caractérise spécialement votre assistant Mission ? 

Mission.wizi.farm agit comme un assistant. A l’image des applications de rencontre, il va faire matcher quelqu’un qui cherche une compétence pour venir travailler à court ou moyen terme avec des personnes disposants des compétences recherchées. L’algorithme tient compte des compétences, des avis, des distances, des disponibilités calendaires et aussi des centres d’intérêts.

Travailler l’un avec l’autre c’est vivre une expérience humaine. C’est pourquoi, si l’application peut rapprocher des personnes qui trouvent des points communs, la mission ira peut-être plus loin et conduira peut être à la création de projets ou d’affinités plus durables. 
A l’image de pleins d’applications communautaires, les 2 partis vont se noter. De fait, cela permet de fiabiliser les compétences. 
Enfin au moment du match, l’assistant proposera également un expert qualifié pour apporter du conseil ou du service. 

Comment est-il possible de créer une nouvelle Mission ou de se rendre disponible pour participer ? 

En moins d’une minute ! Il suffit de créer son compte en allant sur mission.wizi.farm. Il faut valider l’authentification de sécurité, en validant un lien que l’on reçoit sur sa boite mail et compléter son profil. 
Après, c’est l’assistant mission qui s’occupe de faire les mises en relation. Cela dit, nous conseillons quand même de mettre à jour de temps en temps son profil pour améliorer la pertinence des recommandations. 

Comment fonctionne-t-elle votre application Petits comptes entre agris ? 

Très simplement. Il faudra télécharger l’application sur un store. Puis il suffit de s’inscrire, de se lier ou créer un groupe, enregistrer les ressources échangées et leur affecter une valeur. L’application est alors paramétrée. Il n’y aura plus qu’à saisir régulièrement les heures « hommes » ou « matériels » échangés. Et voilà : d’un coup d’œil, il est possible de suivre qui doit quoi à qui. 

L’application sera disponible dans sa première version fin février pour SIA/SIMA.

Combien êtes-vous à travailler chez WiziFarm ? Avez-vous toujours travaillé dans le domaine agricole ? 

Parmi l’entreprise Ter’Informatique, l’équipe Wizifarm est composé de 10 personnes. Les origines des uns et des autres sont diverses et cela constitue notre vraie richesse. 
Le Product Manager « Petits Comptes Entre Agris » est fils d’agriculteur, et je suis, moi-même, agriculteur.

Petits comptes entre Agri est tiré de mon expérience personnelle. 

Nous travaillons en continue avec des utilisateurs, des agriculteurs, pour coller le plus possible à leurs usages. 

Qu’aimez-vous dans votre métier ? 

C’est avant tout une aventure humaine. Un travail d’équipe ou chacun contribue à construire des solutions qui doivent simplifier le quotidien des agriculteurs
Nous avons l’ambition, à notre échelle, de contribuer à l’évolution du monde agricole et à son épanouissement. 

Quels sont les avantages pour les agriculteurs qui choisissent d’utiliser les outils WiziFarm ou votre application Petits comptes entre agris ? 

Nous attachons une grande importance à fournir des solutions qui correspondent aux usages et aux pratiques quotidiennes des utilisateurs. Pas besoin de mode d’emploi, tout doit couler de source. D’autre part, nous y intégrons toujours une dimension « assistant ». Ce sont les outils qui sont au service des utilisateurs. Pas l’inverse ! 

Que voyez-vous dans l’avenir de WiziFarm ? 

Pleins d’utilisateurs ! Plusieurs interactions et coopérations avec leurs solutions existantes et des nouvelles solutions agtech.

Un commentaire Ajouter le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *