Vergers Ecoresponsables

Entretien avec Sandrine de l’Association Pommes Poires : « Nous aurons en 2019 la 9ème édition de notre opération Vergers ouverts »

Bonjour Sandrine, pourriez-vous décrire en quelques mots votre Association Nationale Pommes Poires ?

L’Association Nationale Pommes Poires (ANPP) est née en 2008. C’est l’association nationale des producteurs de pommes et de poires français.

Aujourd’hui, nous avons environ 1300 producteurs membres volontaires de notre association qui représentent 65% de la production française de pommes (1 million de tonnes) et entre 35 et 40% de la production française de poires (50 000 tonnes).

Notre association s’articule autour de 3 pôles principaux : l’Economie (connaissance de notre offre et des marchés), la Technique (Charte Vergers écoresponsables notamment) et la Communication.

Notre association porte en particulier le label Vergers écoresponsables qui permet de communiquer sur les bonnes pratiques en verger. Ce label a une dizaine d’années, mais il fait suite à la Charte de Production Fruitière intégrée initiée dans la filière à la fin des années 90.

Comment est-il possible de devenir membre de votre association ?

Pour devenir membre de l’ANPP, il suffit d’en faire la demande. Les producteurs adhérents sont en général motivés par la Charte Vergers écoresponsables qui est aujourd’hui exigée par la plupart des clients, en particulier les distributeurs. Les adhérents s’engagent ensuite techniquement dans la Charte Vergers écoresponsables. Ils seront contrôlés par un organisme externe avant d’être agréés pour vérifier que tous les points de contrôle sont bien respectés. Pour les nouveaux candidats, il est important d’adhérer avant le début du printemps (début du cycle végétatif) pour espérer être agréé à la récolte suivante. Ils contribueront également à la communication collective pour faire connaître le label Vergers écoresponsables.

Qu’est-ce qui caractérise spécialement votre démarche vergers écoresponsables ?

L’objectif des Vergers écoresponsables est de produire des fruits de qualité utilisant le meilleur des techniques, qu’elles soient issues de l’agriculture biologique ou de l’agriculture raisonnée, en ayant l’impact environnemental le plus faible possible.

Nous allons utiliser en verger des techniques de biocontrôle, la lutte biologique, des solutions agréées en agriculture biologique ou des solutions phytosanitaires ciblées si elles sont plus pertinentes. Aucune intervention n’est automatique. Elle doit se justifier techniquement et toujours après une période d’observation.

Le biocontrôle, c’est par exemple la confusion sexuelle pour lutter contre le ver de la pomme : le ver de la pomme est la larve d’un papillon de nuit. Pour éviter l’accouplement entre les papillons mâles et les papillons femelles, on place dans le verger des diffuseurs de phéromones à intervalles réguliers. L’odeur de la femelle se répand dans le verger et désoriente les mâles. Ainsi, sans accouplement, il n’y a pas de ponte, donc pas de ver. Cette technique est obligatoire dans les vergers écoresponsables.

vergers_ecoresponsables_pomme_poire_biologique_agriculture

Diffuseurs pour lutter contre le ver de la pomme

La lutte biologique également est fondamentale : les vergers sont aménagés pour favoriser la présence des insectes ou des oiseaux utiles, qui vont venir se nourrir des insectes ravageurs. On installe des bandes fleuries pour les insectes pollinisateurs comme les abeilles, des haies pour les insectes utiles, des nichoirs à mésanges ou à chauve-souris qui se nourrissent de vers, de chenilles, ou de papillons nuisibles, des perchoirs à rapaces pour lutter contre les rongeurs, etc…

Quels sont vos principaux engagements ?

En synthèse, nos engagements sont les suivants :

  • Favoriser la biodiversité en verger
  • Privilégier des méthodes de lutte biologique,
  • Raisonner les interventions en verger
  • Récolter les pommes à la main à maturité optimale
  • Garantir la traçabilité du verger au point de vente
  • Faire contrôler le respect de ces bonnes pratiques par un organisme externe et indépendant.
Où se trouvent-ils vos vergers ainsi que vos pomiculteurs écoresponsables ?

Nous avons environ 1300 pomiculteurs au sein de notre association. Ils se trouvent répartis sur l’ensemble du territoire, principalement dans le Sud-Ouest de la France, le Sud-Est, le Val de Loire, le Limousin, les Alpes, le Nord de la France et l’Alsace.

Quelles valeurs vous guident au quotidien dans votre activité ?

Nous voulons avoir une véritable éthique dans notre activité. Nos pomiculteurs vivent bien souvent sur leur exploitation ; ils sont donc les premiers concernés par les problématiques environnementales et ils ont également une responsabilité à cet égard. Ils sont aujourd’hui engagés dans une agriculture durable et responsable avec une capacité très forte à se remettre en question au fil des années et de l’expérience avec beaucoup d’humilité. C’est grâce à tout cela que les méthodes de production ont considérablement évolué au cours des 20 dernières années.

vergers_ecoresponsables_nature_agriculture_durable_bio

Nichoir à mésanges
Chaque année votre association organise l’opération Vergers Ouverts. De quoi s’agit-il ? Comment est-il possible de participer ?

En effet, nous aurons en 2019 la 9ème édition de notre opération Vergers ouverts. Chaque année, une cinquantaine de vergers écoresponsables répartis sur le territoire ouvrent leur verger au public. C’est une opération très importante car elle permet aux visiteurs de poser toutes les questions qu’ils souhaitent sur les méthodes de production, sur les variétés, mais aussi de venir cueillir leurs fruits eux-mêmes dans un grand nombre d’exploitations. Pour les pomiculteurs, c’est une formidable occasion de partager leur savoir-faire avec le public. Cette opération a lieu chaque année en septembre au moment de la cueillette. Cette année elle sera répartie sur 3 week-ends entre le 7 et le 22 septembre 2019.

vergers_ecoresponsable_agriculture_fleur_abeille_nature

Pollinisation : fleurs et abeille

La liste des vergers ouverts sera inscrite en juillet sur le site www.lapomme.org avec une carte de géolocalisation pour que chaque visiteur puisse trouver le verger le plus proche de chez lui.

Combien êtes-vous dans votre Association ? Qu’aimez-vous dans votre métier ?

Dans notre association, nous sommes 9 salariés. Je travaille pour l’association depuis sa création mais j’exerce dans la filière Pomme depuis 20 ans maintenant. Je suis personnellement ravie d’être responsable de la Communication pour les Vergers écoresponsables car cette démarche a vraiment du sens et elle répond aux attentes de la société actuelle. Je suis aussi une citoyenne et une consommatrice et cette démarche répond aussi à mes attentes à ce titre.  C’est pour moi une vraie satisfaction d’amener les pomiculteurs à s’exprimer sur leur métier car ils ont de quoi en être fiers. Je suis par ailleurs admirative de la capacité qu’ils ont à rechercher sans cesse des solutions pour améliorer leur métier bien que les conditions soient souvent très difficiles pour eux, entre les aléas climatiques, les contraintes réglementaires et administratives, et la concurrence étrangère qui bénéficie de conditions bien moins strictes et bien moins coûteuses que celles pratiquées en France. Et ils méritent à la fois notre respect et notre soutien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *