La Cagnotte des Champs

Entretien avec Clément, cofondateur de l’Association La Cagnotte Des Champs : « La mission de la Cagnotte des Champs est de rendre les exploitations agricoles de plus en plus respectueuses de la nature et des hommes »

Bonjour Clément, est-ce que tu pourrais me décrire en quelques mots La Cagnotte de Champs ?

La Cagnotte des Champs est une association qui a été créée en décembre 2016 en soutien à l’agriculture responsable, durable, innovante et solidaire. L’idée part du constat que les agriculteurs ont besoin et envie d’une transition agricole, par exemple pour se convertir au Bio, pour diversifier leur production, etc. Pour réaliser cette transition ils ont besoin de fonds.

Quelles sont les principales démarches mises en place pour aider les agriculteurs ?  

La Cagnotte des Champs, comme son nom l’indique, collecte des fonds auprès des entreprises et des particuliers pour soutenir les agriculteurs dans leur projets durables.

Nous avons d’abord commencé à collecter dans les magasins de distribution alimentaire à travers le don en caisse, un système de collecte de micro-don qui est mis en place au moment du passage en caisse des clients dans certains supermarchés tels que Leclerc, Intermarché, Enseigne Bio etc.

Dans un premier temps, nous distribuions des flyers sur lesquels il y avait un code barre et cela marchait très bien avec les agents de caisse qui jouaient le jeu. Dans un second temps nous sommes passés au système de don directement sur terminal de paiement, en gardant toujours bien en évidence l’aspect de communication pour mettre en avant le projet au maximum avec des affiches, des tracts etc.

En plus de ces moyens de collecte, le don peut s’effectuer sur internet. Cela permet de collecter des fonds pour des projets spécifiques.

Comment marche le don sur votre site internet ?

C’est très simple ! Il suffit de se connecter sur le site, faire un don et choisir le projet auquel l’affecter.  

A chaque fois qu’une personne choisit de soutenir un projet, il a accès à une page spécifique qui détaille le projet et l’histoire de la ferme. Ensuite, le donateur reçoit des nouvelles tout au long du projet. C’est très important pour eux de suivre le don et de savoir comment leur argent est utilisé et c’est très important pour nous de les tenir informés :  cela est aussi une façon de les remercier.

la_cagnotte_des_champs_cutiv'actrices_floriculture
Parmi vos derniers projets, vous avez lancé Les Cultiv’Actrices. De quoi s’agit-il ?

C’est marrant ! Depuis 3 ans d’existence nous avons constaté que les quelques projets de femmes que l’on avait recensés étaient exceptionnels et les agricultrices étaient souvent enclines à mener des projets de transition durables. Nous avons donc fait le choix de lancer un nouveau programme, notamment Les Cultiv’Actrices, pour soutenir les femmes dans l’agriculture et les légitimer dans un milieu tel que le milieu agricole qui reste un peu traditionnel.

Pour sélectionner Les Cultiv’Actrices nous avons lancé un appel national à travers les réseaux sociaux qui nous a permis de recevoir 100 projets.

Nous avons ensuite choisi les 20 projets durables qui allaient participer au programme à travers la France, selon les 6 critères suivants :

  • Conversion au bio
  • Conservation du sol
  • Energies renouvelables
  • Réduction de pesticides
  • Biodiversité
  • Diminution des émissions de CO2

L’idée ensuite était d’aller collecter les fonds pour soutenir les projets sélectionnés. Pour cela, nous sommes allés démarcher différentes fondations et entreprises pour lesquelles le projet pouvait être intéressant pour leur présenter Les Cultiv’Actrices.  

la_cagnotte_des_champs_cultiv'actrices_élevage

En parallèle nous avons lancé des actions de communication pour collecter sur internet telles que des articles dans la presse nationale et locale, des journaux télévisés etc. et nous avons pu atteindre un bon nombre de personnes grâce au support des filles elles-mêmes qui ont parlé de ce projet autour d’elles avec enthousiasme.  

Sur internet nous avons collecté à peu près 37 000 euros auxquels s’ajoutent les dons des fondations dont la fondation l’Occitane (avec la marque Malvita), la fondation Carrefour et le fond Seed&Seeds qui nous ont permis de collecter jusqu’à 150 000 euros. Il s’agit de fondations qui ont pour objectif une production plus durable et qui ont fait le choix de consacrer des fonds pour ça.

Quelle est l’opinion des agricultrices suite à la réalisation de ce projet ?  Et qu’en pensez-vous ?

Leurs retours sont hyper positifs. Nous avons réussi à collecter entre 5 000 et 15 000 euros pour chaque projet alors que on ne s’était pas engagé sur un montant. Les agricultrices ont surtout apprécié la communication ; télévisée ou pas. Elles ont aimé le fait de pouvoir parler de leurs produits, de leur passion et de ce qu’elles aiment faire. Leurs clients habituels leur disaient qu’ils les avaient vues à la télé et elles en étaient trop contentes.  

la_cagnotte_des_champs_cultiv'actrices_produits_projet_durable

Nous sommes également très contents du projet qui nous a permis de soutenir les femmes dans l’agriculture et de poursuivre notre mission pour un avenir agricole de plus en plus durable.

Aujourd’hui les Cultiv’Actrices c’est aussi un réseau qui démarre et qui met au centre l’entraide et le partage d’expériences. Nous avons créé par exemple une page Facebook où elles peuvent discuter entre elles et échanger des conseils et des bonnes pratiques du métier.

L’expérience des Cultiv’Actrices a été vraiment exceptionnelle parce que nous sommes partis de rien et finalement le projet a été très bien accueilli et nous en sommes fiers !

Pour conclure, quelle est la mission de La cagnotte des Champs ? Avez-vous des nouveaux projets en cours ?

La mission globale de la Cagnotte des Champs est de rendre les exploitations agricoles de plus en plus respectueuses de la nature et des hommes.

En ligne avec cette mission, notre objectif pour l’avenir est d’essayer de mesurer et de quantifier l’impact environnemental des projets réalisés. Pour cela, nous travaillons actuellement avec l’ADEME (Agence gouvernementale de l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie) pour développer un système qui puisse nous permettre de quantifier de manière plus précise cet impact.

Cela dit, notre objectif sur l’année à venir reste d’essayer de multiplier le nombre de partenaires et de financements. Par ailleurs, nous allons bientôt lancer une collaboration avec Farmitoo qui partage avec nous la mission d’aider les agriculteurs, en les accompagnant dans leur besoin de matériel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *