Comment choisir ses EPI pour la protection des voies respiratoires ?

EPI pour la protection des voies respiratoires

La plupart des lieux de travail produisent des poussières ou des substances plus ou moins polluantes. Il est donc essentiel de disposer des équipements de protection (EPI) nécessaires pour travailler en toute sécurité et sans nuire à la santé des personnes.

Les casques, masques et respirateurs font partie des Equipements de Protection Individuelle (EPI), utilisés pour protéger la respiration de la poussière, du brouillard, des fumées, des gaz et des vapeurs.

Les quatre principaux paramètres à prendre en compte lors du choix de ses EPI de protection respiratoire sont :

  1. Application ou secteur d’utilisation : agriculture, industrie métallurgique, désamiantage, industrie chimique, industrie pharmaceutique, sablage, soudage, peinture.
  2. Type de produit : Casques, Demi-masques, Masques complets, Systèmes de ventilation assistée avec casque ou masque
  3. Facteur de protection opérationnel
  4. Degré de filtration
Application ou secteur d’utilisation

Le premier critère de sélection de son appareil de protection respiratoire est directement lié à l’utilisation du produit. Les casques et masques de protection électro-ventilés peuvent être utilisés pour tout type de travail lié à l’agriculture, la floriculture, la pépinière et le jardinage.

Ils sont également utilisés pour des travaux tels que l’assainissement de sites contaminés dans l’industrie de la construction, le désamiantage dans l’industrie métallurgique, ou encore dans les industries chimiques, pharmaceutiques et biologiques.

Enfin, ils sont également très importants dans l’industrie du bois et du marbre et dans le sablage, le soudage et la peinture, c’est-à-dire dans toutes les activités qui peuvent causer des dommages aux voies respiratoires.

En résumé, votre choix dépendra du type et de la quantité de particules polluantes produites dans l’environnement et du degré de risque de l’activité de travail effectuée.

Pour les espaces confinés où le risque de décès ou de blessures graves est très élevé (par ex. manque d’oxygène), des systèmes d’alimentation en air comprimé ou d’admission d’air externe sont obligatoires.

Type de produit

Parmi les masques, il existe trois sous-catégories :

Demi-masques ou masques à couverture partielle : dispositifs réutilisables qui recouvrent le nez, la bouche et le menton et qui sont équipés d’une soupape d’expiration. Ils peuvent être en silicone ou en caoutchouc. Ils sont normalement équipés d’un ou plusieurs filtres remplaçables et conviennent à ceux qui cherchent une légère protection et un confort suffisant

demi_masque_protection_epi
 6 Demi-masque Elipse + 6 Filtres A1P3

– Les masques faciaux à couverture intégrale sont des dispositifs qui couvrent tout le visage. Ils sont équipés d’une valve d’expiration et assurent une meilleure étanchéité que les demi-masques. Ils protègent à la fois les voies respiratoires, les yeux et le visage et nécessitent un test d’ajustement pour trouver la bonne taille.

masque_protection_voies_respiratoiries_epi
Masque Facial Complet Venus1 T5

– Les respirateurs avec casques et masques offrent non seulement une protection maximale, mais permettent également un grand confort ou éliminent l’effort respiratoire. Le flux d’air propre et continu permet de ne pas embouer la visière et par conséquent, la qualité du travail s’améliore.

casque_respirateur_protection_voies_respiratoires_epi
 Casque de protection respiratoire K80S T9 avec une cartouche A2P3
Facteur de protection opérationnel

Il existe deux classes d’EPI pour la protection des voies respiratoires : à ventilation assistés et non assistés.

Les appareils à ventilation assistée fonctionnent avec un moteur électrique ventilé qui filtre et aspire l’air à travers un filtre, pour en suite permettre à l’air propre de circuler à l’intérieur du dispositif de protection (casque ou masque). L’utilisation des appareils à ventilation assistée est recommandée dans les espaces ouverts ou avec passage d’air.

Ces derniers offrent un degré de protection plus élevé (généralement équivalent à 2000) contre les appareils à ventilation non assistée.

Degré de filtration

Enfin, il est essentiel de choisir le bon filtre pour votre dispositif de protection des voies respiratoires. Les filtres sont conçus pour retenir les polluants solides ou liquides afin d’assurer la santé de tout opérateur.

Pour la protection contre la poussière, le brouillard et les fumées, les nouvelles normes européennes recommandent les classes de filtration P1, P2 et P3.

– Les masques et filtres de la classe P1 protègent contre les poussières et fumées (particules solides) qui sont gênantes mais non directement nocives pour la santé (faible capacité de filtration).

– Les masques et filtres P2 protègent contre les particules solides et liquides nocives (capacité de filtration moyenne).

– Les masques et filtres P3 protègent contre les particules solides et liquides toxiques, ainsi que contre les particules cancérigènes, les substances radioactives, les spores, les bactéries, les virus et les enzymes (haute capacité de filtration).

En plus de cette première distinction concernant la partie poussière, il existe des filtres à charbon actif (appelés filtres combinés), qui peuvent être classés en fonction de la couleur, des lettres et des chiffres :

– Le filtre de type A (couleur brune) est utilisé pour les vapeurs organiques.

– Le filtre B (couleur gris) doit être utilisé pour certains gaz et vapeurs, à l’exception du monoxyde de carbone (CO).

– Le filtre E (de couleur jaune) est utilisé pour le dioxyde de soufre et les autres gaz et vapeurs acides.

– Le filtre K (couleur verte) doit être utilisé pour l’ammoniac organique et ses dérivés.

filtre_masque_casque_protection
Filtres ZA2B2P3 pour masque respiratoire – Set composé par 4 filtres

Les filtres les plus adaptés aux agriculteurs correspondent généralement à ceux recommandés pour les traitements phytosanitaires en plein air ou en serre, pour le traitement des sols et des céréales ou pour le nettoyage et la désinfection des étables et poulaillers (ex. filtre ZA2P3, filtre ZABEKP3, etc).

Pour découvrir toutes les caractéristiques techniques en détail vous pouvez vous rendre sur la page : Protection des voies respiratoires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *