FLUX POMPES, Leader Français des pompes vide-fûts, depuis 1950

Entretien avec Christophe ROSSIGNEUX, directeur général de FLUX POMPES.

– Bonjour Christophe, pouvez-vous décrire en quelques mots FLUX POMPES ? Quels sont les éléments différenciant de votre entreprise après 70 ans d’existence ?

La société FLUX a été créé, il y a 70 ans. La problématique d’origine était le remplissage des réservoirs des équipements militaires en un temps record.

Très vite la question logistique a été dépassé par les contraintes musculosquelettique (TMS) et en conséquence la nécessité d’améliorer les conditions de travail des opérateurs de production a été une ligne directrice pour l’entreprise et a guidé le développement des pompes vide-fûts.

Le groupe Flux comprend aussi la société Sondermann qui fabrique et commercialise des pompes centrifuge à entrainement magnétique et système de filtration.

C’est une ETI Allemande familiale et l’ensemble de nos produits sont conçus et fabriqués dans nos 2 usines germaniques européennes.

De plus, FLUX POMPES est présent dans le monde entier à travers 6 filiales.

– Quels sont vos produits phares ? Pourriez-vous dire quelques mots sur leur utilisation ?

Nos produits phares sont les pompes vide-fûts à technologie centrifuge, de la série F400, pour les liquides peu visqueux et celles à vis excentré, de la série F500, pour les produits pâteux et/ou fragile, tel que les cosmétiques, qui peuvent être déstructuré au niveau moléculaire, lors d’un transfert.

Leur utilisation contribue à la facilité du transfert des liquides dans diverses industries mais aussi à la protection de l’environnement via la maitrise du risque de déversement dans les milieux naturels.

Les pompes vide-fûts interviennent dans le cœur des procédés de dosage et conditionnement dans les industries pharmaceutique, cosmétique, agroalimentaire.

– Quelle est la valeur ajoutée de vos produits ? Pour quelles raisons les recommanderiez-vous ?

Nos produits sont réputés fiable et dispose d’une durabilité exceptionnelle, bon nombre de ces pompes vide-fûts correctement utilisé dépasse un cycle de vie de plus de 10 ans.

De plus en France, l’accompagnement par notre équipe technique et commercial a toujours été un facteur clé de succès pour les utilisateurs et le crédo du service reste d’actualité. A titre anecdotique, nous sommes intervenus chez un client ce jeudi 18 Juin 2020 afin de dépanner une pompe ancienne de 20 ans !

– Quelle est votre vision de la vente en ligne (e-commerce) ? Quelle est son potentiel selon vous dans le secteur agricole ?

La vente en ligne est un nouveau mode de commercialisation des produits techniques, c’est aussi le devenir des pompes vide-fûts standard pour des applications connues et maîtrisés par les utilisateurs. La pompe vide-fût standard sous forme de kit est en quelque sorte ce qu’est la clé à molète à l’écrou !

Le domaine agricole est en évolution perpétuelle et le e-commerce via Farmitoo de la pompe vide-fût constitue le moyen d’apporter une solution de transfert de liquide fiable dans ce secteur d’activité.

– Comment Internet a-t-il apporté des changements à votre activité ?

Tout d’abord l’internet a contribué à mettre à disposition de nos prospects et clients nos documentations commerciale et technique, ce fût la révolution des années 90 !

Cela a changé considérablement le métier de technico-commercial qui avant devait assurer la promotion des produits en action principale alors que maintenant il est apporteur de solution.

– Quelles sont les perspectives de développement de votre entreprise ? Avez-vous des projets en cours ?

L’entreprise se développe au travers de la fidélité de ces clients mais aussi grâce à de nouveaux vecteurs de vente tel que le e-business via des plateformes dédiés qui ouvre d’autre champ d’application.

– Avez-vous dû développer de nouveaux produits suite à la crise sanitaire lié au COVID-19 afin de pallier cette dernière ?

Notre gamme de produit est adapté au transfert de fluide visqueux ou inflammable. Nous avons néanmoins répondu à l’attente de certains de nos clients en créant un skid spécifique pour le conditionnement du gel hydroalcoolique, visqueux et inflammable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *