ComparateurAgricole.com, Leader français du négoce de céréales en ligne.

Interview avec Pierre-Antoine FOREAU, président-fondateur de l’entreprise ComparateurAgricole.com.

– Bonjour pierre-Antoine, pourriez-vous nous décrire votre entreprise « Comparateur Agricole » ?

Lors de la création de Interview avec Pierre-Antoine FOREAU, président-fondateur de l’entreprise ComparateurAgricole.com, je me suis associé avec Vincent GUILHEM de POTHUAU, qui est, comme moi, issu de l’agriculture. Nous nous sommes rencontrés à l’ESA (Ecole Supérieure d’Agriculture) à Angers et avons tous les deux commencés dans le négoce de pommes de terre en 2012, pendant 4 ans avant de créer notre propre entreprise, en Avril 2016.

Nous avons été les premiers à digitaliser le marché du grain. Il n’y avait, au début, aucun négoce digitalisé et encore moins de plateforme en ligne avec des prix compétitifs et transparents.

Nous sommes alors aujourd’hui les leaders français du négoce de céréales en ligne : nous achetons blé, maïs et colza à travers notre site internet comparateuragricole.com. Comme nous possédons les mêmes agrémentations et suivons les mêmes normes qu’un négoce « classique », cela nous permet de collecter plus de 300 000 tonnes de céréales par an.

 

Les principes et valeurs sur lesquels nous reposons sont les suivants :

Transparence avec les agriculteurs : Comme il n’est pas rare que les agriculteurs découvrent le prix de vente de leurs céréales à la fin de leur campagne, nous avons souhaité leur offrir plus de souplesse en les tenant informés le plus tôt possible des prix et de leurs variations, en toute transparence.

Humilité : Le commerce de la céréale en France est très important et devient très rapidement mondial. Il nous est alors important de respecter le code du commerce et de nous montrer humble envers nos producteurs et partenaires.

Encadrement du service agricole : en mettant à disposition des moyens de transports qui viendront récupérer les récoltes directement chez les producteurs.

Réactivité : l’agriculteur est constamment informé, sur notre site web, de l’évolution du marché céréalier. Ce dernier étant très volatile, il nous paraît essentiel de pouvoir suivre en direct les tendances du marché et d’obtenir des analyses concrètes sur leurs composantes  

Confiance et sécurité : Nous essayons d’installer une relation de proximité avec les agriculteurs notamment par nos déplacements réguliers chez eux et par les réunions que nous pouvons organiser avec et pour eux. Je pense que le 100 % digital ne peut pas exister. J’aime bien parler de ‘‘phygital’’ : il faut lier le physique au digital afin d’accompagner le producteur dans une transition digital.

 

– Quels autres services proposez-vous à vos clients ?

En plus d’acheter les céréales, nous fournissons à nos producteurs, tous les lundis soir, une analyse de marché, par mail et sur notre site internet. Cela leur permet d’observer en un coup d’œil les éléments importants du marché, les mouvements haussier et baissier ainsi que des alertes, lorsque le prix est le plus favorable pour l’agriculteur.

De plus, nous effectuons des approvisionnements en engrais. Nous nous regroupons notamment avec près de 800 producteurs lors d’achat en masse afin de négocier les prix.

Enfin, nous offrons un transport de qualité qui vient récupérer les céréales chez le producteur directement. Nous choisissons nos transporteurs en fonction de leurs connaissances du secteur agricole et céréalier afin d’assurer un chargement, transport et déchargement en toute confiance, et ainsi, offrir de la souplesse et de la sérénité à nos céréaliers.

 

– Comment un producteur peut devenir partenaire avec votre entreprise ?

A partir du moment où un agriculteur possède la capacité de vendre des céréales, que ce soit du maïs, du blé ou du colza, nous leur offrons un service gratuit sur notre site comparateuragricole.com.

Le producteur a simplement besoin de se connecter et de saisir son code postal afin d’obtenir ses prix départ ferme.

 

– Avez-vous des ambitions/projets pour l’avenir ?

Nous avons parcouru un énorme chemin en seulement 4 ans puisque nous sommes désormais le leader français dans le négoce digital. Nous souhaitons pour le moment consolider nos bases pour nous assurer un développement stable, puisque nous espérons, à moyen termes, doubler nos ventes.

De même, nous sommes spécialisés dans la collecte du grain et ne voulons pas multiplier nos services ; nous préférons nous concentrer sur ce que nous maîtrisons.

 

– Avez-vous un dernier mot pour conclure ?

Je souhaite une très bonne moisson à tous les agriculteurs !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *