Consommer et produire de façon plus écologique

Pour participer à un avenir plus vert, il est nécessaire de faire évoluer progressivement nos modes de consommation et de production, que ce soit en tant que particulier ou entreprise.

Vous aussi à votre échelle, pouvez choisir de consommer et produire de façon plus écologique. Comment ? C’est ce que nous allons voir ici.

Être responsable dans ses achats 

Acheter un produit ou un service plutôt qu’un autre est un choix dont chacun a la responsabilité. Aujourd’hui, il est clair que la société de consommation que l’on connaît est arrivée à certaines limites avec des conséquences dramatiques pour l’environnement. Face à cela, on peut décider en tant que consommateur de devenir plus responsable dans ses achats. Il peut s’agir de consommer local en soutenant les agriculteurs de votre région, d’acheter des équipements durables et recyclables, de ne pas se laisser tenter par le dernier smartphone tous les ans ou encore de choisir du matériel électronique ayant un bon rendement énergétique. Si de plus en plus de consommateurs vont dans ce sens, les entreprises seront bien obligées d’adapter leur offre avec une baisse de la production et des valeurs davantage tournées vers l’écologie.

Privilégier les circuits courts

Le transport est l’un des secteurs les plus polluants au monde, dont une grosse part est dédiée à l’acheminement des marchandises. Ainsi, si vous souhaitez consommer de manière plus écologique, il est préférable d’acheter des aliments de saison provenant de producteurs locaux plutôt que des produits importés. C’est ce qu’on appelle le circuit court.

consommer-produire-ecologique-circuit-courts-marché-local

De plus, la qualité est souvent bien meilleure puisque les produits sont frais, sans conservateurs et issus principalement de l’agriculture biologique. Vous en ressentirez sans doute les bienfaits au niveau du goût et de votre santé. En outre, c’est aussi un moyen de soutenir les petits producteurs locaux et le Made in France de manière générale. Comme vous pouvez le voir, il y a donc toutes les raisons de privilégier le circuit court pour faire ses courses, que ce soit d’un point de vue écologique, nutritif ou économique. 

Cultiver sa propre nourriture

Encore mieux que le circuit court, produire soi-même une partie des aliments que l’on consomme est une excellente initiative écologique. En effet, vous supprimez ici tous les intermédiaires pour devenir à la fois producteur et consommateur de vos propres récoltes. Si vous avez un peu de terrain à exploiter,  n’hésitez pas à vous y mettre. D’ailleurs, contrairement à ce que l’on pourrait penser, cette possibilité n’est pas réservée qu’à ceux qui habitent en campagne. Il y a aujourd’hui de nombreux particuliers qui décident de créer leur petite ferme urbaine dans leur jardin ou sur leur terrasse. Vous aurez simplement besoin d’acquérir quelques connaissances dans le domaine ainsi que d’un peu de matériel. Aujourd’hui avec internet, il est très facile de se débrouiller sans forcément avoir la main verte. 

Limiter sa consommation d’énergie quotidienne

Consommer de façon plus écologique passe aussi bien évidemment par une meilleure gestion de ses dépenses énergétiques. Il y a encore à ce jour beaucoup trop de gaspillage constaté dans le secteur de l’énergie, que ce soit chez les particuliers ou les professionnels. Sachant que l’on se dirige vers une diminution inquiétante des ressources naturelles permettant de produire de l’énergie, il est plus que jamais nécessaire d’agir. Pour cela, des gestes simples peuvent être adoptés comme ne pas trop chauffer son logement en hiver, ne pas oublier d’éteindre/débrancher ses appareils électriques avant de sortir de chez soi, privilégier les douches courtes aux bains ou encore utiliser les modes éco des appareils électroménagers. Notez également que des outils domotiques comme les thermostats connectés peuvent aider à mieux gérer votre consommation au quotidien. 

Opter pour l’autoconsommation solaire

Il s’agit ici de la solution ultime pour une consommation d’énergie plus écologique. En passant à l’autoconsommation solaire, vous devenez à la fois consommateur et producteur de votre propre électricité renouvelable. Pour cela, rien de plus simple : vous installez des panneaux photovoltaïques sur votre toit, ces derniers puisent de l’énergie grâce au soleil, puis alimentent directement vos équipements en électricité. C’est une démarche de plus en plus sollicitée par les particuliers car en plus d’être écologique, elle est accessible financièrement et rentable sur le long terme. L’énergie consommée via l’installation photovoltaïque est en effet de l’énergie en moins achetée auprès du fournisseur. Et même si la plupart du temps l’autoconsommation solaire n’est que partielle, cela permet de faire de sacrées économies sur ses factures. Le coût d’investissement est donc amorti après une dizaine d’années de fonctionnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *