Le paillage dans l’agriculture

Le paillage signifie une pratique agricole où du matériel organique de surface est broyé et distribué sur de grandes ou petites surfaces sans perturber le sol. Cela apporte de nombreux avantages, y compris l’amélioration de la qualité du sol, l’apport continu de nutriments, et l’économie d’eau. Particulièrement dans l’agriculture, le paillage est une méthode facilitante et extrêmement efficace.

Les avantages du paillage

Amélioration du sol: La couche de paillis appliquée à la surface du sol, composée de tonte d’herbe broyée et d’autres résidus organiques, se composte et l’humus résultant sert d’engrais naturel. Les petits animaux comme les vers de terre transportent le matériel de paillis dans des couches de sol plus profondes, où il se transforme en nourriture précieuse pour les plantes. Cela rend l’engrais superflu, le cycle des nutriments se ferme de lui-même, et la qualité du sol s’améliore.

Protection du sol : L’humidité du matériel de paillis fait que le sol reste plus frais pendant la journée, tandis qu’il absorbe la chaleur du jour emmagasinée par la couche de paillis le soir. Cela prolonge la période de végétation. De plus, la couche de paillis empêche la formation de boue et de flaques d’eau lors de fortes pluies, ainsi que l’érosion par le vent fort.

Contrôle des mauvaises herbes : La réduction de l’exposition à la lumière fait que les mauvaises herbes poussent en quantité réduite sur le sol. Si des mauvaises herbes parviennent tout de même à percer la couche de paillis, elles peuvent être facilement enlevées à la main.

Économie d’eau : L’eau est essentielle pour les plantes, mais lors de l’arrosage, beaucoup d’humidité est perdue à travers la surface du sol non couverte, dans les fissures et les crevasses, sans bénéficier aux plantes. Le paillage offre une solution optimale pour réduire l’évaporation et économiser l’eau. Le sol reste doux et meuble grâce au matériel de paillis, ce qui réduit la formation de grumeaux à la surface lors de la pluie. Ainsi, moins de fissures et de crevasses se forment, permettant à l’eau de profiter pleinement aux plantes.

Matériel de paillage

En agriculture, deux paillis spéciaux sont principalement utilisés: les paillis à fléaux et les paillis rotatifs. Les paillis rotatifs utilisent des lames rotatives horizontales pour couper les plantes. Les paillis à fléaux, en revanche, ont un arbre avec des lames mobiles qui peuvent également broyer de petits morceaux de bois et des branches sans effort. C’est pourquoi les paillis à fléaux sont souvent utilisés pour le paillage de buissons, de haies, et de croissance sauvage sur les pelouses. Pour les endroits difficiles à atteindre, un paillis de clôture est recommandé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *