Matériel agricole : le choisir neuf ou d’occasion ?

Le marché de l’occasion ne se limite pas aux voitures, livres et vêtements : depuis plusieurs années, il se vend, en France, deux fois plus de tracteurs d’occasion que de neufs ! De plus en plus d’exploitants font donc le choix de la seconde main, motivés avant tout par des raisons économiques. Les machines d’occasion peuvent réserver de bonnes mais aussi de mauvaises surprises. Vaut-il mieux choisir son matériel agricole neuf ou d’occasion ? Voici quelques pistes de réflexion.

Investir dans du neuf : sécurité, confort et prix élevé 

Dans tous les domaines, acheter du neuf reste synonyme de sécurité. Acquérir un tracteur, une moissonneuse batteuse ou encore un semoir sorti d’usine présente plusieurs avantages, à commencer par la sécurité du matériel neuf et le confort des nouvelles machines.

Sécurité et garantie en cas de panne 

Parmi les avantages d’acheter du neuf, on trouve notamment le faible coût d’entretien. Une machine sortie d’usine fonctionne de façon optimale au cours de ses premières années d’utilisation dans la mesure où ses composants ne présentent pas d’usure. Pas besoin, donc, de prévoir un budget réparation trop important. Cependant, personne ne se trouve à l’abri d’une panne due à un défaut de fabrication. Pas de panique, en achetant un tracteur neuf, vous bénéficiez également de la garantie constructeur, ce qui offre une certaine tranquillité d’esprit. En effet, pour une durée de plusieurs mois (le plus souvent, 24) après l’achat, le fabricant s’engage généralement à procurer assistance et dépannage sur les machines et à remplacer gratuitement les éventuelles pièces défectueuses. Acheter une machine neuve garantit donc une vraie sécurité mais présente aussi des atouts au niveau de leur mode d’utilisation.

Confort, modernité et protection de l’environnement

Le confort qu’offrent les nouvelles machines revêt également importance non-négligeable. Comme dans tous les autres secteurs, automobile, aéronautique… Les constructeurs n’ont de cesse de concevoir des modèles plus ergonomiques et intelligents. Les tracteurs modernes disposent de postes de conduite nettement plus confortables que les anciens. Ils comportent aussi de nombreuses fonctionnalités électroniques et mécaniques innovantes, notamment au niveau de la prise de force et du relevage par l’avant. Enfin, les machines neuves sont également conçues pour répondre aux problématiques écologiques actuelles. Pour faire face aux réglementations imposant une baisse des émissions de CO2, les nouveaux tracteurs possèdent des moteurs moins polluants. 

Un coût souvent très important

L’inconvénient principal du neuf et ce, quel que soit le domaine, reste le prix. Celui-ci constitue souvent un réel frein à l’achat. Le matériel agricole neuf n’échappe pas à la règle : selon la puissance et la marque du modèle, un tracteur peut coûter entre 20 000 et 450 000 euros. Quant au prix d’une moissonneuse batteuse sortie d’usine, il se situe entre 100 000 et 500 000 euros. Il s’agit donc d’investissements très importants qui ne se trouvent pas à la portée de toutes les bourses. Parmi les solutions possibles figure notamment la location de machines neuves. L’utilisation du matériel agricole devient alors un coût fixe à prévoir dans ses charges. La plupart des exploitants agricoles préfèrent se tourner vers l’achat de matériel agricole d’occasion. Nettement moins cher, ce choix paraît moins sécurisant mais présente d’autres atouts.

Matériel agricole occasion : éprouvé, moins cher et disponible

Depuis plus de 20 ans, les Français achètent environ deux fois plus de tracteurs d’occasion que de neufs. L’idée d’acheter du matériel agricole de seconde main peut laisser sceptique. Ce doute demeure tout à fait naturel : un tracteur ayant déjà servi quelques années présente une certaine usure des pièces qu’il est très difficile d’estimer si vous ne connaissez pas l’utilisateur précédent. Il s’agit du principal inconvénient d’une machine d’occasion : l’usure

Des machines éprouvées mais conçues pour durer et parfois plus rentables

Il ne faut toutefois pas perdre de vue que, de manière générale, les composants des machines agricoles sont conçus pour durer très longtemps, plusieurs décennies. De ce fait, du matériel de seconde main en bon état peut s’avérer aussi efficace que du neuf et pendant de longues années. De plus, certains gros équipements ne tournent que très peu, mieux vaut alors investir dans de l’occasion plutôt que dans du neuf, qui rend l’opération moins rentable.

Par ailleurs, un tracteur d’occasion se déprécie beaucoup moins vite qu’un neuf. Lors de sa première année de mise sur le marché, ce type de véhicule perd environ 15 % de sa valeur, puis 15 à 20 % la deuxième année, 12 à 15 % la troisième… Un tracteur de trois ans constitue donc une économie non négligeable, comprise entre 45 et 55 %

Des équipements plus économiques et disponibles

Les exploitants choisissent de plus en plus de matériel agricole d’occasion car ce choix se révèle significativement moins cher que le neuf. Beaucoup plus accessibles en termes de prix, ces modèles semblent également plus faciles à obtenir physiquement. En effet, les machines neuves doivent être préparées puis expédiées par le fabricant, ce qui implique un délai de livraison parfois très long. A l’inverse, les équipements de seconde main s’avèrent souvent assez simples d’accès. Le transport de matériel agricole nécessite une logistique importante et en cas de panne sur une machine, il est souvent possible de trouver de quoi la remplacer chez un concessionnaire proposant de l’occasion. On trouve aussi du matériel agricole sur le bon coin ou bien dans des ventes aux enchères. Cette solution s’adapte ainsi à tous les budgets et n’implique pas forcément une productivité moins bonne, au contraire. 

Les points de vigilance à surveiller sur une machine d’occasion

Si les exploitants français se tournent de plus en plus vers les machines agricoles d’occasion, il demeure toutefois important de ne pas se précipiter pour acheter. Le matériel de seconde main reste du matériel usé et il convient de bien analyser certaines données pour s’assurer qu’il ne va pas rendre l’âme dès la première utilisation. Pour vous rassurer, n’hésitez pas à inspecter la machine une première fois, quitte à le faire en compagnie d’un technicien expert, qui saura où regarder.

Les détails à vérifier sur place et dans l’annonce

La date de fabrication de l’appareil se révèle, par exemple, beaucoup moins importante que son historique et son temps effectif de fonctionnement. Un modèle ancien ayant très peu fonctionné présente moins de risques de dysfonctionnement qu’un modèle plus récent utilisé à 100 % de sa capacité. En effet, les composants de ce dernier se révèlent nettement plus usés.

Avant d’acheter du matériel agricole d’occasion vente aux enchères ou en boutique, il faut donc vérifier plusieurs points. Pour commencer, vous pouvez demander son avis et son mode d’utilisation au propriétaire précédent ou au vendeur. Les machines de seconde main semblent également plus fiables que celles de troisième main. S’il ne vous est pas possible de savoir exactement comment l’utilisateur précédent s’est servi de l’appareil, vous pouvez toutefois lui demander les factures de réparation dont il dispose. Vérifiez également les factures d’achat de pièces neuves et leurs dates, afin d’avoir une idée plus précise de l’état de chaque composant. Un concessionnaire saura vous renseigner sur ce sujet. 

Pour effectuer un achat d’occasion l’esprit tranquille, n’hésitez pas non plus à choisir un constructeur reconnu. Parmi les fabricants de tracteurs les plus fiables, on peut notamment citer John Deere, Fendt et New Holland, dont les machines font partie des plus efficaces sur le marché. Les pièces détachées de ces grands constructeurs se révèlent aussi plus faciles à trouver en cas de besoin. 

Si le neuf représente le choix de la sécurité, le matériel agricole d’occasion peut aussi constituer une excellente affaire : plus disponible et moins cher, il peut offrir un rendement équivalent à un équipement sorti d’usine si l’utilisateur précédent en a pris soin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.