Surveillance de la naissance chez les juments : Des méthodes innovantes pour une naissance de poulain sûre et sans stress

Comme pour le vêlage, les juments peuvent, dans la plupart des cas, mettre au monde leurs poulains de manière autonome et sans difficulté. Ce n’est qu’occasionnellement qu’une aide humaine est nécessaire pour faciliter le processus de mise bas. Mais quand ma jument met-elle bas exactement ? La plupart des juments mettent au monde leurs poulains la nuit. Néanmoins, il n’est plus nécessaire de passer d’innombrables nuits éveillées et de surveiller la jument 24 heures sur 24. Il existe désormais différentes méthodes pour surveiller la jument en continu pendant les jours précédant la naissance. Nous présentons ci-dessous quelques méthodes courantes de surveillance des naissances afin que vous puissiez décider vous-même quelle méthode vous convient le mieux.

Surveillance de la naissance par caméra vidéo


Dans de nombreuses écuries, une caméra vidéo installée dans l’écurie reste le principal outil de surveillance des juments. Les systèmes se distinguent par leur mode de transmission, que ce soit par radio, par câble ou par WLAN. La transmission par câble produit généralement de meilleures images, mais nécessite que l’écurie soit proche de l’appareil de réception. Quel que soit le système choisi, un terminal (téléviseur/écran/PC/téléphone portable) fonctionnant en continu est toujours nécessaire. Pour obtenir des images claires même la nuit, la caméra doit disposer d’une fonction de vision nocturne (infrarouge). Certains fournisseurs fournissent un système de surveillance complet pour l’étable et le pâturage. Une caméra d’étable ne peut pas remplacer une visite de contrôle régulière dans l’étable. Un contrôle précis des images de la caméra, y compris la nuit, est indispensable.

Surveillance de la naissance avec un détecteur de naissance


Une méthode de surveillance des naissances également très utilisée est ce que l’on appelle les alarmes de naissance, qui ressemblent à des ceintures de longe et que l’on met à la jument. La jument porte l’alarme de naissance jour et nuit, dès que la date de naissance calculée est proche ou que les premiers signes de la naissance sont visibles. Il existe différents systèmes d’alarmes de naissance qui enregistrent et déclenchent différents paramètres :

Alarme en cas d’augmentation de l’humidité corporelle


Ce système se compose d’une ceinture pectorale avec un émetteur qui est fixé à l’aide d’une ceinture abdominale. Un capteur est placé sur l’encolure de la jument et mesure la conductivité électrique sur le pelage de la jument. Un émetteur sur le cheval et un récepteur jusqu’à 200 mètres de distance sont nécessaires. Une augmentation de l’humidité due à une transpiration accrue est considérée comme un signe de mise bas imminente. Si l’appareil détecte une augmentation de l’humidité corporelle, il la transmet par radio et déclenche une alarme.

Alarme en cas de chute de la température corporelle


Sur certains systèmes, la température de la jument est mesurée en plus de l’enregistrement de la transpiration. Des capteurs placés sur la sangle mesurent la température. Une chute de température de la jument est un autre indicateur de l’approche de la naissance. Lorsqu’une chute de température est mesurée, l’appareil envoie les valeurs au terminal.

Système de contrôle vaginal


Le système de surveillance des naissances le plus sûr est le système de contrôle vaginal. Environ une à deux semaines avant la date prévue de la mise bas, un émetteur est cousu sur les lèvres de la jument, généralement par un vétérinaire. Pendant la phase d’ouverture de la mise bas, l’aimant déclencheur est séparé de l’émetteur, ce qui déclenche l’alarme. L’alarme est transmise directement aux numéros de téléphone portable indiqués. Attention : comme l’alarme ne se déclenche que lorsque la poche des eaux se rompt, la naissance a déjà commencé et il reste peu de temps. C’est pourquoi ce système ne convient que si la personne responsable se trouve à proximité immédiate.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *